Valérie Espinasse

Bilans intellectuels

Les tests intellectuels souvent appelés QI n’ont rien à voir avec ce qui est proposé sur internet. En France, seules les épreuves de Wechsler sont normées, vérifiées et validées en fonction de l’âge et ne peuvent être faites que par des professionnels.

Les échelles d’intelligence de Wechsler se divisent en 4 catégories :

  • WNV pour les personnes ne pouvant pas parler ou pour les enfants sans langage
  • WPPSI-IV pour les enfants en période préscolaire jusqu’à 7 ans
  • WISC-IV pour les jeunes de 6 à 17 ans
  • WAIS-IV pour les adultes

Ils sont souvent demandés en cas de difficultés scolaires ou de doutes quant à une précocité intellectuelle.

Comment se déroulent-ils ?

Une première rencontre sert à vous connaître ou à connaître l’enfant ainsi que la raison de la demande de passations de tests. Elle permettra aussi d’apporter un éclairage aux résultats chiffrés ou cotés, mais lors de cette première rencontre, il n’y a pas de passation de tests.

Deux autres rencontres sont, elles, consacrées à la passation des tests intellectuels (le matin de préférence quand l’attention n’est pas affaiblie par une journée de travail). Comptez ¾ d’heure.

Pour la passation d’épreuves dites projectives, il est nécessaire de rajouter deux autres séances de ¾ d’heures également.

Enfin, le rendez-vous du bilan est fixé quelques semaines après, le temps pour le psychologue d’analyser les tests et de préparer une restitution écrite qui sera adaptée à son destinataire (les parents, l’école, le médecin, un collègue etc.).

Bilans de personnalité

En dehors des bilans d’observation clinique (retour de ce que nous observons sans test avec notre savoir et notre expérience), il existe les bilans dits « de personnalités » ou « projectifs ».

Les bilans de personnalité sont nombreux mais les plus utilisés et connus sont les épreuves appelées « projectives » :

  • Le Rorschach, le C.A.T, le T.A.T et le P.N sont les plus utilisés en clinique.

Ces épreuves projectives permettent de mieux comprendre la personnalité, ses ressources et ses fragilités. Elles complètent très bien le bilan intellectuel qui ne peut se prétendre de représenter la globalité de la personne. Celles-ci sont souvent demandées afin d’éclairer une prise en charge en cours ou afin d’affiner un diagnostic psychologique. Elles peuvent être demandées directement par la personne concernée, mais elles ne peuvent se substituer à une psychothérapie analytique qui amène à une connaissance de soi plus approfondie et possède une valeur thérapeutique que le bilan n’a pas ou peu.

Consultations Adultes

Enfants & Adolescents